leading story

Proximus paie 120 millions pour s'offrir une virginité sur les tarifs mobiles

Cela faisait quelques années déjà que le conflit mobilisait plusieurs colonnes à la rubrique "Plaintes et procédures judiciaires" du rapport annuel de Proximus. Dans l’édition 2014, il remplissait même une page et demie. Dans la prochaine édition, il n’apparaîtra plus puisque Proximus et les trois plaignants, KPN, Base Company et Mobistar, ont annoncé hier avoir conclu un accord amiable réglant ce litige vieux de plus de dix ans.