Publicité
Publicité
leading story

"PSA a les atouts pour titiller D'Ieteren"

ine de rien, un acteur est en train de prendre de plus en plus de poids dans le secteur automobile belge. Depuis que Peugeot-Citroën, PSA pour les intimes, a repris Opel, un mastodonte du secteur automobile européen est né. Peugeot, Opel/Vauxhall, Citroën et DS pèsent 16,8% en part de marché au niveau européen au mois de janvier. En Belgique, c’est même plus. L’ensemble des marques pèse 18,89% de parts de marché nettes en Belgique pour l’année 2018. De quoi titiller les 21,42% de parts de marché de D’Ieteren, l’importateur de l’ensemble des marques Volkswagen. En parallèle, le groupe se restructure. Fini Kontich (Anvers) pour Opel. Fini Braine-l’Alleud pour PSA. Les nouveaux bureaux pour les 4 marques se situeront dans un futur proche à Evere, à deux pas de l’Otan. Pour Opel, cela s’est soldé par 48 postes en moins sur 150 (avec Opel Finance). Pour PSA, après quelques crispations avec les syndicats, les discussions sur les modalités d’un déménagement ont repris. A la manœuvre de toute cette réorganisation, un homme, Stéphane Levi, qui a pris ses fonctions en décembre 2017. Il doit gérer les négociations sociales tout en gagnant des parts de marché et en s’assurant que les synergies commerciales seront au rendez-vous en Belgique.