epinglé

RBS et les produits dérivés du cinéma

Harry Potter, Troie ou Batman ont rapporté plus d’un milliard de livres (1,28 milliard d’euros) à la banque RBS dans les années 2000. C’est ce que révèle l’agence Bloomberg, qui a analysé les exonérations fiscales dont avait bénéficié l’établissement écossais jusqu’à la crise financière et sa nationalisation par le gouvernement travailliste de Gordon Brown, en 2009.