leading story

Rétroactes | L'appétit d'Altice semble totalement insatiable

Avec le rachat du câblo-opérateur américain Cablevision, le patron d’Altice, Patrick Drahi, enchaîne à un rythme de plus en plus soutenu les acquisitions, majoritairement financées par la dette, dans les télécoms et les médias. La construction d’un empire, démarrée par la fondation en 1994 d’un opérateur nommé Sud… Cablevision. En 1999, Patrick Drahi fonde Médiaréseaux, qu’il revend au géant du câble américain UPC. Il crée ensuite le groupe Altice qui va progressivement racheter la majorité des câblo-opérateurs français (Noos, Numericable, FT Câble). Numericable devient la marque unique de l’ensemble en 2007. Entre-temps, le groupe a racheté Coditel en 2003, s’offrant ainsi un petit pavillon en Belgique.