Publicité
Publicité
leading story

Risques d’émission trop élevés pour les camions Volvo

Le constructeur suédois Volvo Trucks a annoncé mardi faire face à un problème avec une pièce présente dans ses moteurs qui pourrait se détériorer plus rapidement que prévu. En conséquence, il y a un risque que ses camions émettent plus d’oxydes d’azote (NOx) que la limite autorisée. Ce problème concerne des camions vendus sur ses deux plus gros marchés, l’Europe et l’Amérique du Nord. Le régler pourrait s’avérer cher, a prévenu la société indépendante de Volvo Cars (qui appartient au groupe chinois Geely). L’action du constructeur de camions a baissé de 4,35% sur la journée. Rappelons que Volvo Trucks possède sa plus grande usine européenne à Oostakker, près de Gand.