Publicité
Publicité

"Sabca, un savoir-faire assez unique à préserver"

Question: la perte de certains éléments sur Ariane 6 par la Belgique ne va-t-elle pas entraîner une diminution des compétences pour l’industrie belge? Le patron d’ArianeGroup ne le pense pas, estimant que le savoir-faire des différentes entreprises spatiales belges reste robuste grâce à des compétences pointues. "Il est vrai que pour Ariane 6, on a un peu spécialisé l’organisation industrielle en créant des centres d’excellence", fait-il observer. En plus des actuateurs, la Sabca faisait aussi des structures métalliques, qui ont été rationalisées au profit de l’Allemagne et un peu des Pays-Bas. "Mais je ne suis pas sûr qu’il s’agissait d’un savoir-faire critique de la Sabca, qui continue par ailleurs de travailler pour l’aéronautique, où les volumes sont beaucoup plus importants. C’était de l’emploi et du volume d’activité, mais sans doute pas une compétence unique."