leading story

Takata sur le point de déposer son bilan

L’équipementier japonais Takata a l’intention de déposer son bilan, selon le quotidien japonais Nikkei. Une décision qui fait suite à la tourmente dans laquelle est plongé le groupe depuis 2014, suite au scandale des airbags défectueux. Près de 100 millions de coussins de sécurité ont été rappelés, et au moins 16 décès ont été recensés en lien avec l’explosion de pièces défectueuses. La famille fondatrice de Takata, qui a longtemps rejeté l’option d’une faillite, semble avoir cédé alors que ses dettes s’élèvent actuellement à plus de 8 milliards d’euros. Après la faillite, ses principales activités seront transférées à une nouvelle entité, selon le Nikkei, sous la houlette de l’équipementier américain Key Safety Systems.