leading story

Teva et Sun Pharma doivent 1,6 milliard à Pfizer et Takeda

L’Israélien Teva et l’Indien Sun Pharma, fabricants de médicaments génériques, devront verser 2,15 milliards de dollars (1,6 MIA EUR) aux laboratoires japonais Takeda et américain Pfizer pour solder un différend vieux de plusieurs années sur le brevet d’un médicament. Pfizer recevra 1,38 milliard de dollars. Teva et Sun avaient lancé des versions génériques du pantoprazole, un traitement des ulcères gastriques, avant la fin des droits exclusifs détenus jusque janvier 2011 par Wyeth et Nycomed, filiales de Pfizer et Takeda.