leading story

Treedy's, la start-up belge qui veut mettre fin aux retours chez Zalando et Amazon

"Livraison et retour gratuits." Ce genre de service est presque devenu une règle de base chez les magasins de vêtements en ligne. Si l’opération convainc sûrement les hésitants, elle coûte également très cher. "Dans certains cas, on parle de 50% de retours, ce qui peut parfois mettre en péril la santé économique d’un acteur", explique David Francotte, qui n’est pas un accro de l’achat en ligne mais le fondateur de Treedy’s.