Publicité
Publicité
leading story

Umicore ne redoute pas la situation en Chine

Lors du Capital Markets Day de ce mercredi à Londres, le CEO d'Umicore, Marc Grynberg, a affirmé que l'impact d'une baisse de la demande chinoise pour les catalyseurs automobiles avait déjà été pris en compte dans les prévisions du bénéfice opérationnel (Ebit) ajusté du groupe pour 2015.