epinglé

Un contrat de sécurité bruxellois suspendu par le Conseil d'Etat

La Zone de police Bruxelles-Capitale Ixelles, qui couvre une grande partie du territoire bruxellois (un quart de sa population), est en train de découvrir la complexité de la législation sur les marchés publics. Elle vient en tout cas de subir une sorte de camouflet devant le Conseil d’Etat. En cause, la concession de services pour l’exploitation d’un système de sécurité (détection de personnes) à déployer dans les commerces et les locaux des professions libérales de la Zone. Un appel à candidatures a été publié en 2017, auquel deux entreprises ont répondu, le groupe de sécurité bien connu Securitas, et Logistic Management Distribution, une société nivelloise spécialisée notamment dans l’installation de matériel de télésurveillance. Les deux candidats ont été évalués selon une grille de critères précisés dans un cahier des charges. Outre le prix, la grille reprenait la qualité technique des appareils, la facilité d’utilisation, etc. Certains équipements étaient explicitement prohibés, tels que les systèmes "webcam" et "camera cube".