leading story

Une filiale belge d'OHB rejoint ExoMars 2020

©BELGAIMAGE

Antwerp Space, une filiale belge du groupe spatial allemand OHB, a annoncé avoir obtenu un contrat avec l’Agence spatiale européenne (ESA) pour la fourniture de l’instrument "LaRa" (Lander Radioscience) dans le cadre de la mission ExoMars 2020.

Située à Hoboken, Antwerp Space emploie une septantaine de personnes. Spécialisée dans l’expertise et les systèmes pour les programmes spatiaux européens, elle a notamment participé au véhicule automatique de transfert européen (ATV), un vaisseau cargo spatial développé par l’ESA pour ravitailler la Station spatiale internationale (ISS).

ExoMars est un programme spatial consistant en deux missions en orbite et au sol sur mars, exécutées en coopération par l’ESA et Roskosmos, l’agence spatiale russe. La première de ces deux missions est en cours, mais ne se déroule pas comme prévu: l’atterisseur Schiaparelli de la sonde TGO (placée mercredi en orbite de Mars) a touché le sol de la Planète rouge, mais ne donne plus signe de vie. Une deuxième mission, ExoMars 2020, sera lancée en juillet 2020 et inclura une rover d’exploration de la surface de mars.

LaRa sera un des deux équipements européens sélectionnés pour la plate-forme scientifique d’ExoMars 2020. Il s’agit d’un équipement de communication qui doit permettre la transmission de données de Mars vers la terre. C’est un transpondeur en bande X qui délivrera des mesures de haute précision qui permettront de reconstituer la vitesse de rotation et l’orientation de Mars par rapport à celles de notre planète, avec une précision jamais égalée. Développé sous la direction du docteur Véronique Dehant (Observatoire royal de Belgique (ORB), LaRa sera le premier équipement belge sur Mars.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés