leading story

Une grève dure menace la SNCB

Les directions du groupe SNCB (l’opérateur SNCB, le gestionnaire d’infrastructure Infrabel et l’employeur juridique des cheminots HR Rail) n’arrivent toujours pas à accorder leurs violons. Jeudi, c’était toujours le blocage après des heures de négociation. Les représentants des travailleurs reprochent aux dirigeants d’arriver avec de nouvelles propositions en fin de réunion, prévoyant une augmentation de la productivité métier par métier au lieu d’une augmentation linéaire de la productivité d’ici 2019.