chronique

YouTube, cet outil de propagande climatosceptique

La semaine disrupt de Maxime Samain | La plateforme vidéo a recommandé activement à ses utilisateurs des contenus niant le réchauffement climatique. Gros sous et éthique s’entremêlent autour de la notion de responsabilité.