leading story

Ypres, ton univers impitoyaaaaaable!

Mais où va donc s’arrêter l’imagination des producteurs de télévision? Après avoir imaginé "De 16" (titre temporaire), une série sur les arcanes du pouvoir en Belgique, voilà qu’ils remettent l’ouvrage sur le métier. Cette fois, il est question d’une série tournant autour de Lernout & Hauspie, du nom de cette société spécialisée dans la reconnaissance vocale, basée à Ypres, tombée en faillite en 2001. La société de production Geronimo, à la base du projet, a tenu à préciser qu’il ne serait pas question de raconter l’histoire de cette société qui faisait alors la fierté de la Flandre technologique (première société belge cotée sur le Nasdaq en 1995). Il ne sera pas non plus question de centrer la série sur Pol Hauspie et Jo Lernout, ces deux entrepreneurs stars devenus des damnés qu’on évite. Non, l’idée est de raconter la descente aux enfers vécue par des centaines de petits épargnants ruinés par cette faillite rocambolesque. Ou de s’intéresser aux commerçants d’Ypres qui ont vu leur chiffre d’affaires chuter tandis que la Flanders Language Valley perdait de sa superbe. Et si on voit bien l’intérêt de se glisser dans le costume d’un Premier ministre pour vivre le pouvoir de l’intérieur, le projet autour de L&H nous laisse plus de marbre. Par contre, de cette époque, je garde soigneusement un carnet de notes reçu lors d’une des dernières conférences de presse de Lernout & Hauspie, alors dirigée par Philippe Bodson. Ce regain d’intérêt me fait penser qu’il est peut-être temps de le mettre en vente sur eBay!