chronique financière

"À la fin, c'est toujours l'Allemagne qui gagne"

Gary Lineker parlait de football. Mais en Bourse, c’est la même chose. Selon des chiffres qui remontent à 1926, les actions allemandes font mieux que les actions américaines. Une tendance qui se confirme en ce début 2015.