Acimodit at fugias porem quam nimus earuntis

L’euro a brièvement franchi le cap des 1,19 dollar vendredi matin pour la première fois depuis mai 2018, avant d’abandonner ses gains dans la foulée de la publication d’un recul de 12,1% du PIB de la zone euro au deuxième trimestre. "La monnaie unique est sur la voie de sa meilleure performance mensuelle en dix ans par rapport au billet vert, car les investisseurs sont de plus en plus préoccupés par la détérioration de la crise sanitaire aux États-Unis, qui compromet la reprise économique", a expliqué Ricardo Evangelista, analyste pour ActivTrades.