leading story

alternative L’argent encore plus sollicité que l’or

Si les cours de l’or ont pris plus de 25% depuis le début de l’année, ceux de l’argent ont grimpé de 46%. Du côté des analystes, certains estiment que la flambée des prix des métaux précieux ne va pas cesser de sitôt. "La principale raison de l’intérêt des investisseurs pour les métaux précieux, à savoir la faiblesse des taux d’intérêt, ne va pas disparaître de sitôt" relève Andrew Chanin, directeur de PureFunds, une firme spécialisée dans les ETF sur métaux précieux. Les faibles rendements obligataires ne représentent pas la seule explication pour la flambée des cours de l’argent. Les prix du métal grimpent également à cause d’une production en déclin pour la première fois depuis 2011 alors que la demande physique ne cesse d’augmenter depuis quatre ans. La production devrait chuter de 2,4% à 748,8 millions d’onces cette année, selon les prévisions de l’institut de recherche CPM Group. En revanche, la fabrication de bijoux, d’électronique et de panneaux solaires devrait augmenter de 1,6% à 889,7 millions d’onces selon l’institut.