Publicité
Publicité

Après le pétrole, la Norvège bannit le charbon de ses investissements

Les (dés)investissements du fonds norvégien – qui détient environ 1,5% de la capitalisation boursière mondiale – sont très suivis par les investisseurs.