Publicité
Publicité
chronique financière

Ceci n’est pas une guerre des monnaies

La baisse de l’euro a profité à certains investisseurs. Mais la question est de savoir jusqu’où ira la patience américaine face à un dollar trop fort. Sauf si un accord tacite a été noué entre les grandes nations de la planète, une sorte de paix des braves.