leading story

conjoncture Le pire serait passé

Goldman Sachs rejoint Morgan Stanley et Crédit Suisse dans l’analyse selon laquelle l’économie européenne serait en phase de rétablissement. D’après un rapport publié par la banque d’affaires américaine, les statistiques récentes tendent à dépasser de plus en plus les attentes. "Il y a des signaux provisoires que le pire du ralentissement économique se trouve derrière nous", indique ce rapport. L’indice de surprise économique de Citi semble confirmer cette analyse. Il est inférieur à zéro depuis début septembre, ce qui traduit des données économiques inférieures aux prévisions. Mais depuis la fin du mois de février, cet indice se redresse sensiblement. Cette amélioration serait le fruit de politiques budgétaires plus souples, de prix pétroliers plus bas et d’une croissance salariale plus forte.