leading story

Coup de froid en provenance de Wall Street sur le secteur pharma

Depuis l’idée de mieux encadrer les prix des médicaments lancée l’été dernier par Hillary Clinton, la candidate malheureuse aux élections pour la présidence des Etats-Unis, les actions des groupes pharma sont à la peine. À Wall Street comme en Europe, les indices boursiers qui les représentent accusent depuis lors des reculs de 6 à 10%. L’indice Stoxx 600 des soins de santé signe la deuxième plus médiocre performance des 19 sous-groupes sectoriels du Stoxx 600 européen.