leading story

Détente des taux des pays périphériques

Les dettes des pays du sud de l’Europe ont profité mercredi d’un regain de confiance parmi les investisseurs, ce qui s’est traduit par une détente de leur taux d’emprunt à 10 ans. Plus enclins à prendre des risques, les investisseurs ont du coup un peu délaissé les dettes allemande et française qui avaient été largement privilégiées ces derniers jours alors que les marchés boursiers dévissaient. "Les rendements des pays du sud de l’Europe connaissent une petite détente, alors que la situation se calme un peu du côté des actions", a résumé René Defossez, un stratégiste obligataire de Natixis. "Tout le monde attendait aujourd’hui le discours de la présidente de la Fed, Janet Yellen, dont les propos ont été légèrement accommodants", et du coup "rassurants pour les marchés", a-t-il expliqué (lire en page 24).