leading story

Deutsche Börse et LSE empêchés de fusionner, le marché réagit bien

Les investisseurs ont salué la décision de la Commission européenne de ne pas autoriser la fusion entre Deutsche Börse et le London Stock Exchange (LSE). Ce mercredi, les titres des deux opérateurs de marché ont terminé sur des hausses respectives de 2,71% et de 2,35%. Euronext, un groupe concurrent qui rassemble les Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne, voit aussi son titre monter de 1,02%. Pourtant, l’entreprise de marché devait racheter la filiale française de la chambre de compensation LCH.Clearnet au London Stock Exchange au terme de la fusion avec Deutsche Börse. Vu l’échec de cette opération, cette cession est devenue caduque. "Nous avons pris connaissance de la décision de LSE de ne pas réaliser la cession de Clearnet, en conséquence nous allons proposer à nos clients des solutions alternatives qui seront mises en œuvre après décembre 2018 pour la compensation de produits dérivés", a déclaré à Reuters le président du directoire d’Euronext Stéphane Boujnah.