Publicité
Publicité
leading story

Deux lanceurs d'alerte récompensés

La Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme des marchés financiers américains, sait se montrer généreuse. Elle a payé un total de 50 millions de dollars à deux lanceurs d’alerte ("whistleblowers") qui avaient fourni des informations permettant à la SEC d’engranger 267 millions dans le cadre d’un arrangement avec la banque JPMorgan Chase. La banque avait été accusée de ne pas avoir fourni à des clients fortunés des informations relatives à un conflit d’intérêts dans la gestion de leur argent. Un des informateurs — un cadre de la banque — a reçu pas moins de 37 millions de dollars, selon l’agence Bloomberg. Les récompenses prévues par la SEC varient entre 10 et 30% de l’argent récolté par l’autorité des marchés. La SEC a payé 376 millions depuis sa première récompense versée en 2012.