Publicité
Publicité
leading story

Forte volatilité au gré des infos américaines

Des indicateurs mitigés aux Etats-Unis ont apaisé les craintes d'un ralentissement prématuré des injections de liquidités de la Réserve fédérale américaine (QE3), mais les dernières déclarations du gouverneur de la Fed Jeremy Stein, estimant que la banque centrale devra envisager un ralentissement dès sa prochaine réunion du mois de septembre, ont au contraire fait monter la pression.