leading story

"GBL est devenu un groupe paneuropéen"

Malgré le retrait d’Albert Frère depuis deux ans des commandes du holding, GBL suscite toujours autant d’intérêt de la part de ses actionnaires. Ceux-ci étaient plus nombreux qu’il y a un an à se rendre à l’AG annuelle qui s’est déroulée hier, ou à se faire représenter. Ils étaient 746 contre 431 l’an passé, détenant ensemble 75,51% du capital du groupe contre 70,8% en 2016.