leading story

"Il ne faut pas compter sur des taux à 2% d’ici douze mois"

Frank Vranken, responsable de la stratégie d’investissement chez Puilaetco Dewaay, acquiesce lui aussi à la question des taux bas. "Jeudi, la BCE nous a indiqué qu’elle n’était pas à l’aise avec la situation économique et l’inflation, ni avec l’appréciation de l’euro potentiellement pénalisante pour les exportations. Elle a évoqué le prolongement du plan de rachats d’actifs et une baisse du taux de dépôt. Elle montre une volonté que les taux restent bas pendant un bout de temps", indique-t-il. Il s’attend à ce que les taux restent bas pendant au moins six mois. "Il y aura un effet de base de l’inflation. Les marchés vont commencer à anticiper la fin du plan de rachats d’actifs de la BCE", prédit-il. Pour autant, les taux ne vont pas remonter à 4%, ni à 2% d’ici douze mois selon lui. "En général, les taux vont rester bas pendant longtemps, car il ne faut pas attendre de remontée des taux d’intérêt de la BCE avant au moins 2019."