leading story

Japan Display s'effondre à Tokyo

L’action du premier fabricant mondial d’écrans de smartphones et tablettes, Japan Display, a plongé de 12% vendredi à la Bourse de Tokyo après l’annonce de résultats et d’objectifs décevants. À la fermeture de la place tokyoïte, le titre Japan Display ne valait plus que 518 yens, soit 71 yens de moins que jeudi à la clôture et 42% de moins que son cours d’introduction sur le marché il y a moins de deux mois. Même si, dans l’absolu, les prévisions du groupe pour l’année en cours ne sont pas désastreuses, elles sont moins bonnes que ne le souhaitaient les investisseurs. Ces derniers avaient en outre déjà été douchés lorsque Japan Display avait révisé ses estimations pour l’exercice passé, un mois après être entré en Bourse.