L'accalmie sur les obligations profite aux actions

Le plan de relance adopté aux États-Unis et la baisse des rendements obligataires ont permis aux Bourses de progresser en Europe.