Publicité
Publicité
leading story

L'immobilier et les infrastructures en guise d'alternatives

Anton Pil n’est pas très optimiste à propos des actions et des obligations. Quelles sont les classes d’actifs qu’il considère comme de bonnes solutions alternatives? "L’immobilier reste un bon investissement. Si vous pouvez aujourd’hui engranger un rendement de 4 à 5%, c’est déjà acceptable. Mais bien entendu, il faut éviter d’investir dans des actions immobilières cotées, car elles suivent les mouvements de la Bourse."