leading story

L'or dopé par la faiblesse du dollar

L’or a nettement progressé sur la semaine, principalement aidé par la faiblesse du dollar et par son statut de valeur refuge. Sur le London Bullion Market, l’once d’or valait 1.343,56 dollars vendredi contre 1.296,33 dollars le vendredi précédent. L’or a atteint un plus haut depuis trois mois et demi mercredi, à 1.344,55 dollars l’once, "trouvant du soutien dans la faiblesse du dollar, qui s’est dans un premier temps déprécié en réponse à de mauvaises données économiques américaines", selon les analystes de Commerzbank. Mercredi, l’enquête réalisée par la firme ADP a révélé qu’environ 27.000 nouvelles embauches avaient été enregistrées dans le seul secteur privé en mai, un fort repli par rapport aux 271.000 du mois précédent. L’information a fait chuter le dollar, devise dans laquelle sont libellées de nombreuses matières, comme l’or par exemple. Une baisse du billet vert rend donc le métal jaune moins cher pour les investisseurs utilisant d’autres devises.