leading story

L'or indifférent à la crise grecque, ainsi qu'à la chute des actions chinoises

L’or a-t-il perdu son statut de valeur refuge? On serait bien tenté de le croire, alors que la crise financière grecque et le plongeon des marchés boursiers chinois n’arrivent pas à repousser ses prix à la hausse. En ayant glissé jusqu’à 1.147,36 dollars aux premières heures de la matinée d’hier, l’once (environ 31 grammes d’or) était passée sous son plus bas niveau de l’année. Celui-ci remontait au 17 mars, quand elle avait clôturé la journée à 1.149,57 dollars.