leading story

La BCE a encore des munitions, affirme Praet

La Banque centrale européenne dispose de marges de manœuvre pour contrer d’éventuels effets pervers de la politique monétaire américaine, a assuré Peter Praet, économiste en chef de la BCE (photo) dans une interview publiée lundi par "Les Echos". "Notre politique monétaire vise à maintenir une orientation accommodante, justifiée par les perspectives de stabilité des prix, et à promouvoir des conditions stables sur le marché monétaire", explique Peter Praet.