La Bourse de New York lestée par le virus en Chine

Wall Street a clôturé en baisse mardi, freinée à son retour de week-end prolongé par les craintes liées à un virus en Chine et par l’abaissement des prévisions de croissance du FMI. Le Dow a reculé de 0,52% à 29.196,04 points. Le Nasdaq a perdu 0,19% à 9.370,81 points. Le S&P 500 a cédé 0,27% à 3.320,79 points. L’épidémie mortelle de coronavirus en Chine a ravivé le souvenir des répercussions économiques de l’épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (Sras) qui, au début des années 2000, avait durement frappé Hong Kong. Les entreprises liées au tourisme ont été particulièrement affectées, comme les compagnies aériennes Delta (-2,72%), American Airlines (-4,23%) ou United Continental (-4,36%). Les opérateurs d’hôtels et casinos Las Vegas Sands Corp (-5,40%), Wynn Resorts (-6,14%) et MGM (-6,22%) ont aussi été touchés. Le marché a semblé également ébranlé par le FMI qui a réduit ses prévisions de croissance économique mondiale pour 2020 à 3,3%, contre 3,4% prévu auparavant.