leading story

La perspective d'un "QE" a dopé les actions

Les actions, en particulier les valeurs bancaires, ont bénéficié d’un "effet Mario Draghi". Autres conséquences des propos du président de la BCE: l’euro a chuté et les taux d’intérêt ont atteint des niveaux historiquement bas. Le Bel 20 est resté à la traîne du peloton européen.