leading story

Le grand plongeon après le discours de Bernanke

Lendemain difficile sur les marchés… Après le discours très attendu du président de la Fed, les différents indicateurs américains ont suivi la tendance des places internationales et ont terminé dans le rouge. En cause: Ben Bernanke a prévenu mercredi que son institution allait probablement ralentir ses rachats d’actifs sur le marché et y mettre fin en 2014.

Le Nasdaq, à dominante technologique, a abandonné 2,28%, à 3.364,64 points, le Dow Jones Industrial Average 2,34% à 14.758,32 points et l’indice élargi Standard & Poor’s 500 a reculé de 2,5% à 1.588,19 points.

Les valeurs bancaires ont été les premières affectées par les annonces de la Fed: Bank of America a reculé de 2,27% à 12,89 dollars, Citigroup de 3,29% à 47,9 dollars, JPMorgan Chase de 2% à 52,48 dollars, Morgan Stanley de 3,68% à 25,15 dollars et Goldman Sachs de 3,81% à 155,41 dollars.

Les titres des sociétés spécialisées dans l’or étaient aussi sous forte pression: Barrick Gold a chuté de 16,6% à 7,83 dollars, Newmont Mining de 29,74% à 6,77 dollars.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés