Publicité
Publicité
leading story

Le statu quo de la BoJ déçoit les marchés

La Banque du Japon (BoJ) n’a pas annoncé mardi de nouvel assouplissement de sa politique monétaire, tout en se montrant plus optimiste pour les perspectives économiques du pays. Même si ce statu quo était largement anticipé, l’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a perdu 1,45%. Les obligations japonaises ont reculé et le yen est reparti à la hausse face au dollar (lire en page 25). Les investisseurs japonais s’inquiètent de la volatilité du marché obligataire. Le gouverneur de la Boj, Haruhiko Kuroda (photo) a déclaré lors de la conférence de presse qui a suivi la décision de politique monétaire que la BoJ pourrait augmenter la maturité des opérations de refinancement à taux fixe pour faire baisser les taux. La Boj propose des fonds d’une maturité d’un an aux banques.