Publicité
Publicité
epinglé

Les BRIC ne font plus recette sur les marchés d'actions

Les temps changent. Goldman Sachs vient de fermer son fonds BRIC, qui investissait dans les actions brésiliennes, russes, indiennes et chinoises. Les avoirs du fonds sont transférés vers le fonds marchés émergents de la banque. Selon un rapport de la Securities and Exchange Commission, gendarme des marchés d’actions américains, la firme a décidé de mettre fin à son fonds parce qu’"elle ne prévoit plus de croissance dans le futur".