Publicité
Publicité
leading story

Les craintes à l'égard de la Crimée se sont estompées

Wall Street a terminé en hausse hier, poursuivant un rebond entamé la veille. Les investisseurs estiment que la situation en Crimée ne menacera pas les perspectives de l’économie mondiale.