leading story

"Les épargnants qui ont investi dans des fonds obligataires sont les dindons de la farce"

Comparés aux investissements directs en obligations et en branche 23, les investissements en fonds obligataires sont trop taxés. C’est ce que pense l’avocat fiscaliste Dirk Coveliers.