leading story

Les investisseurs n'ont plus le cœur à la Fed

La banque centrale des Etats-Unis n’a pas eu un mot pour les marchés émergents, épicentre des remous boursiers de la semaine. Les actions ont tenté de rebondir grâce à la poursuite de la croissance au quatrième trimestre. Mais les prévisions de plusieurs entreprises ont pesé sur les indices.