leading story

Les marchés ne croient pas à un Brexit… qui aurait pourtant des effets négatifs

La livre sterling n’est pas si mal en point, les obligations britanniques résistent et les actions des sociétés susceptibles de souffrir du Brexit se portent bien. Les investisseurs croient toujours au maintien du Royaume-Uni dans l’UE. Les risques économiques d’un Brexit sont pourtant importants.