Publicité
Publicité
leading story

Les sidérurgistes sous pression après des prévisions décevantes

ArcelorMittal a perdu 4,92% en Bourse d’Amsterdam vendredi. Thyssenkrupp a abandonné 4,44%. Les valeurs sidérurgiques étaient à la peine après la publication, la veille, de résultats inférieurs aux attentes de l’aciériste autrichien Voestalpine. Après avoir subi une perte au dernier trimestre, ce dernier a revu ses perspectives à la baisse. Voestalpine s’attend à de nouvelles pressions à la baisse sur ses résultats à cause du ralentissement économique en Europe. Le ralentissement de l’activité dans le secteur automobile, gros consommateur d’acier, affecte les affaires des sidérurgistes. Il en va de même de la baisse de la demande dans le secteur des équipements pétroliers, dont l’activité s’est contractée à cause de la nette baisse des cours pétroliers au quatrième trimestre. ArcelorMittal avait déjà perdu près de 5% en Bourse jeudi, après avoir annoncé s’attendre à une progression modérée de la demande d’acier cette année et malgré un bénéfice net en progression de 12,7% en 2018. Thyssenkrupp publiera ses résultats annuels mardi.