leading story

Les taux grecs sous le seuil des 10%

Les taux grecs à 10 ans évoluent désormais sous le seuil de 10%, qui n’avait plus été franchi à la baisse depuis octobre 2010. Comme les autres obligations souveraines des pays "périphériques" de la zone euro, la dette grecque profite de la quête de placements plus rémunérateurs, suscitée par la poursuite de la politique de baisse des taux des banques centrales. "Le marché de la dette grecque est hautement illiquide et il suffirait de peu pour que les taux repartent à la hausse", tempère Owen Callan, analyste à la Danske Bank. Le trading sur la dette grecque atteignait 59 millions d’euros en avril, bien loin du record de 136 milliards d’euros établi en septembre 2004.