leading story

Les technos propulsent New York à des sommets

Les marchés américains ont profité d’indicateurs domestiques favorables et de bons bulletins trimestriels pour retrouver leurs niveaux records. Le mouvement à la hausse a aussi été accentué par le fait que les volumes d’échanges ont été limités, l’activité dans les salles de courtage étant ralentie en cette semaine de Thanksgiving, synonyme de jour férié jeudi et de séance raccourcie vendredi. Les trois indices de référence ont battu leur record en clôture. Le Dow Jones (+ 0,69%) s’est rapproché à moins de 10 longueurs des 23.600 points. Le S&P 500 (+ 0,65%), après avoir franchi pour la première fois les 2.600 points en séance, a terminé à moins d’une unité de cette barre symbolique. Le Nasdaq, ragaillardi par la bonne tenue d’Apple (+ 1,86%) et de tout le secteur technologique, a pris 1,06% à 6.862,48 points.