leading story

Les versements anticipés traînent la patte et font planer une menace sur le budget

Dans son épure budgétaire, le gouvernement Michel table sur une hausse de 15,2% des versements anticipés. Or, pour l’heure, ceux-ci n’affichent qu’une progression de 2,82% sur un an. À ce rythme-là, il manquera 1,2 milliard dans les caisses de l’État.