LVMH fait planer le doute sur son rachat de Tiffany

LVMH, qui a conclu fin 2019 un accord à 16 milliards de dollars pour racheter Tiffany, a indiqué ce jeudi qu'il n'envisageait pas d'acheter des actions du joaillier américain directement sur le marché. Une annonce qui n'exclut toutefois pas une éventuelle renégociation du deal.