Publicité
Publicité
leading story

Moins de soutien pour le yuan qu'en 2015

La Chine n’est pas préoccupée outre mesure par la dépréciation du yuan et n’interviendra que pour empêcher une baisse trop rapide ou déstabilisante et pour prévenir une perte de confiance durable des marchés, a appris l’agence Reuters de trois sources proches des autorités politiques et monétaires.