leading story

Nouveau plus bas pour le taux belge à 10 ans

Le marché obligataire semble ne pas être trop concerné par une nouvelle crise politique, alors que l’informateur Bart De Wever (N-VA) a été déchargé de sa mission par le Roi. Le taux d’une obligation belge à dix ans n’a jamais été aussi bas. Hier, il a atteint un nouveau record de faiblesse à 1,71%. Lors de la dernière crise gouvernementale, à la fin de l’année 2011, le taux belge à 10 ans s’était envolé, frôlant le seuil de 6%. L’écart de taux (spread) entre les obligations à long terme allemandes et belges avait alors atteint 400 points de base. Hier, cet écart de rendement avoisinait les 50 points de base. Lundi, l’État belge avait émis 1,048 milliards d’emprunts à 10 ans à un taux d’intérêt moyen de 1,783%, un plancher historique.